Nous avons besoin de vous pour continuer à soigner nos protégés!

Certains de nos petits protégés ont besoin de soins. la grande majorité des chats et chatons que nous recueillons proviennent de la rue. Malheureusement, ils ont souvent des séquelles et un certain nombre de chatons ne survit pas. Chez AnimÉgaux, nous luttons pour la survie de chacun de nos pensionnaires. 


Vous pouvez nous aider en participant à financer les frais vétérinaires de nos petits pensionnaires. 

Un début d’année très éprouvant pour les protégés d'AnimÉgaux

273159477_1015341832384877_8117465667909376561_n.jpeg

Plusieurs de nos accueillis nous ont quittés; plusieurs chats et chiens ont rejoint l’association pour cause d’abandon ou de décès; plusieurs de nos chats ont eu des problèmes de santé.

 

Nous commençons donc l’année avec d’énormes frais vétérinaires. C'est pour cela que nous faisons appel à votre générosité!

 

Parmi les malades, deux chats, Andréa et Petit, sont en traitement contre la PIF. S’il est efficace, le budget nécessaire est d'environ 1500 euros par chat!

Trois de nos chats ont déclenché une forte fièvre et ont eu besoin d’être sédatés afin de recevoir les traitements. Cela augmente le coût d’une simple consultation vétérinaire. Parmi ces trois, Tabatha, qui ne voulait pas manger, a dû être mise sous sonde.

Mystral, trouvé errant avec collier et laisse, jamais recherché, a également eu besoin d’être hospitalisé en raison d’une forte fièvre et d’énormes ulcères sur la langue l’empêchant de s’alimenter.

Lizy a fait une grosse infection urinaire. Non manipulable, elle a également été hospitalisée afin de recevoir les traitements nécessaires.

Dolly, insuffisante rénale avec des problèmes chroniques au niveau de la bouche, a dû faire une visite de contrôle.

Darjeeling a déclenché de gros problèmes gastro dont nous ne connaissons pas l’origine malgré les examens et analyses. Elle a dû être, elle aussi, hospitalisée.

Patty, minette de la rue incontinente et épileptique, a poursuivi son chemin de consultations, examens et analyses afin de trouver la cause de son problème.

A tout cela, s’ajoutent les traitements quotidiens de plusieurs de nos accueillis: Loula pour son insuffisance rénale, Ahīmsa pour son cœur et ses crises d’épilepsie, Makao pour sa diarrhée chronique, Amadeus, qui nous a quittés il y a quelques jours, pour son cœur, ses poumons.

S’ajoutent également les consultations pour problèmes divers.

Enfin, face à cet océan de misère, face à la situation pitoyable de ces chats sortis de la rue, nous tenons absolument à poursuivre les stérilisations afin de ralentir au maximum cette souffrance quotidienne.

 

Vous l’avez compris ; les frais vétérinaires pour ce mois de janvier sont particulièrement élevés. Si habituellement, nous parvenons à régler ces factures, notre inquiétude est grande pour ce mois-ci.

Sans votre soutien, nous sommes obligés de refuser les prises en charge à l’exception des stérilisations des chats errants.

Nous espérons que vous pourrez nous soutenir une fois encore.

Chaque don compte, quel que soit le montant.

Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez effectuer un don (déductible des impôts)

💟 sur hello asso : ici

💟 par paypal : animegaux@gmail.com

💟 par virement : nous contacter par MP pour le RIB

💟 par chèque : nous contacter pour l’adresse

💟 avec 1 euro par mois : https://www.teaming.net/associationanimegaux

Vous pouvez aussi devenir membre de l'association:

- par hello asso, plateforme sécurisée: cliquez ici 

- par chèque en remplissant le formulaire suivant